Gammare

Gammare

Expressions associées : gammares pollution, sentinelle, biocapteur

Les cours d'eau sont pollués par les activités anthropiques (activités agricoles, industrielles et urbanisation) qui rejettent directement ou indirectement un nombre important de substances chimiques dans l'eau.

27-Schma-Activits-Humaines.jpg

 

Dans ce contexte,  des obligations de résultats sont imposées par la loi aux gestionnaires publics et industriels, afin de réduire les rejets de polluants, améliorer la qualité des milieux aquatiques et préserver la biodiversité (Directive Cadre sur l’Eau).

Actuellement, les diagnostics de la qualité de l'eau, qui sont réalisés essentiellement par des analyses physico-chimiques, permettent difficilement de doser certains contaminants et ne renseignent pas quant à leur impact toxique sur les organismes vivants.

Dans ce contexte, BIOMAE met à disposition les premiers biocapteurs pour mesurer la contamination chimique et la toxicité à partir d’un organisme sentinelle, le gammare, que l’on immerge à l'aide de cages directement dans le milieu récepteur.

 

24-Gammare.jpg

 

Ces outils uniques, mis au point après 10 années de recherche par l’IRSTEA, sont destinés à l’ensemble des acteurs de l’eau : industriels ICPE, épurateurs, Agences de l’Eau.

Gammarus Fossarum est une espèce de macro-invertébré (crevette d’eau douce) d’environ un centimètre qui revêt plusieurs avantages pour évaluer la contamination chimique et la toxicité des milieux aquatiques :

  • Crustacé ubiquiste présent dans l’ensemble des rivières en France et en Europe
  • Espèce clef pour le fonctionnement des écosystèmes aquatiques
  • Espèce d’intérêt pour les essais d’écotoxicité: cycle de vie court, période de reproduction continue tout au long de l’année, etc
  • Espèce accumulatrice de métaux et de contaminants organiques.
  • Espèce sensible à la pollution chimique (micropolluants).


Utilisation d’une population génotypée et contrôlée

BIOMAE utilise pour la réalisation de l’ensemble de ses tests de biosurveillance des gammares issus d’une population de référence, préalablement acclimatés dans des aquariums en conditions contrôlées de laboratoire (température, photopériode, alimentation, conductivité, etc.).

Cette population appelée Gammaref® est élevée à côté de Lyon dans un environnement protégé et contrôlé.

 

25-Elevage-Gammare.jpg

Découvrez les outils et l'approche de biosurveillance de BIOMAE pour évaluer la toxicité de vos milieux aquatiques en cliquant ici.

 

gammare_1200.jpg